Archive pour la catégorie ‘Recettes sucrées’

Donc aujourd’hui c’était halloween. J’ai donc fait des biscuits. Recyclables pour noël et toutes les autres fêtes hein ;)

    

J’ai trouvé la recette chez puce bleue, un site plein de recettes auxquelles on peut faire confiance (et quelles photos !)

La particularité de cette pâte est qu’elle doit reposer 12 heures au frais (moi 24h). Puce bleue fait ça dans les règles de l’art et moi j’ai fait comme une sauvage. En gros j’ai mis beurre mou et sucre dans le batteur, battu. Changé le fouet pour le batteur plat (oui quand même!) rajouté la farine, mélangé, rajouté les oeufs, re-mélanger. Et tou foutu au frigo, filmé au contact (oui quand même!)

Le lendemain c’est parti pour les biscuits (qui repasseront 30 min au frais avant cuisson et ainsi ne bougeront pas)

Cette pâte est facile, bonne, mériterait un peu plus de goût quand même (j’ai du être un peu radine en vanille et amande amère)

J’ai recouvert les biscuits froids de glacage au sucre glace (sucre glace + colorant + eau tout ça au pif)

C’était bien bon !!!

     


Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai déjà du publier une recette de pain perdu dukan mais pour celles qui commencent ou recommencent le régime ça peut donner des idées sans avoir à fouiller dans les archives.

Et puis je sais pas vous mais moi j’en ai marre du son et j’ai de plus en plus de mal à penser à le manger. Donc souvent je fais des muffins et je les oublie…

Donc :

Avec

  • 1 oeuf
  • 1 c à soupe de fromage blanc
  • 2 c à soupe de son d’avoine
  • (1 c à soupe de son de blé si vous voulez)
  • édulcorant
Réalisez des muffins dukan (on mélange tout) et faites les cuire 10 à 15 min à 180°.
Les laissez sécher une journée. (ou pas ça marchera aussi hein)
Le lendemain mélanger un oeuf avec du lait et de l’édulcorant et pourquoi pas un arôme. Trempez les muffins dans ce mélange. Une fois bien imbibés faites les cuire à la poêle. Soit à poêle très chaude pour qu’ils croustillent, soit à feu doux pour qu’ils restent moelleux. (les deux versions sont bonnes)
Avec cette recette le son d’avoine passe tout seul et on se régale !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Me suis régalée ! Vraiment.

Pourtant c’est un truc hyper simple.

Ingrédients :

  • 1 oeuf
  • 1 bonne grosse cuillère de fromage blanc 0%
  • 2 c à soupe de son d’avoine
  • 1 c à soupe de son de blé
  • édulcorant
  • arôme banane
  • appareil à pain perdu : 1 oeuf battu dans du lait écrémé of course avec un touche d’arôme nutella

Marche à suivre :

Préparer la galette comme d’habitude, cuisson 3 minutes au micro onde. J’ai mis dans deux moules silicone en forme d’étoile. Attendre qu’elles refroidissent. Puis les tremper dans l’appareil à pain perdu. Faire cuire à la poële en saupoudrant d’édulcorant en poudre.

Verdict :

Alors oui normalement le pain perdu c’est à faire avec du pain sec mais bon … C’est juste trop trop bon ! A ma grande surprise l’édulcorant a presque réussi à apporter ce petit goût caramélisé. Ca va devenir mon petit-dej fétiche.

Je refais demain matin !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Dukan est bon, Dukan est généreux, il nous donne droit aux fruits à un fruit : la rhubarbe.

Le hic c’est que je n’aime pas la rhubarbe moi… enfin j’aime pas la tarte à la rhubarbe de ma mère.

Alors bon vu que c’est le seul fruit autorisé bin j’ai tenté quand même, mais avec plein de sucre d’hermesetas.

Et j’avoue c’était bon !

Ingrédients :

  • 2 oeufs
  • 200 ml de lait écrémé
  • 1 à 2 tiges de rhubarbe selon ce dont vous avez envie et le contenu de vos paniers à fruits
  • 10g de maïzena (c’est un toléré)
  • vanille en poudre… ou pas
  • de l’hermesetas (quantité encore une fois selon votre goût)

Marche à suivre :

Réaliser d’abord une compote de rhubarbe (j’aime pas la rhubarbe j’ai dit, j’allais pas mettre des morceaux!). On épluche la ou les tiges (et on épluche bien si on veut pas se retrouver avec des vilains fils tout durs), on coupe en petits tronçons. On met sur le feu avec un peu d ‘eau et de l’hermesetas et la vanille si on en met. On attend que ça ressemble à une compote (c’était le but en même temps).

Mélanger le reste des ingrédients et ajouter la compote refroidie.

Mettre à cuire au bain-marie, 30 minutes à 180°. Moi j’ai utilisé le progamme flan de mon four vapeur.

Verdict :

C’est bon. On retrouve le goût des fruits et ça ça fait plaisir ! On peut le manger tiède ou froid après une nuit au frigo (là ça forme deux phases en quelque sorte, c’est différent mais bon). C’est parfait pour le petit déj par exemple.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Une tarte aux fraises en kit ;)

Une pâte sablée (marie 100% naturelle, euh bin j’ai pas aimé mais c’était un soir de semain j’ai voulu gagner du temps)

une crème patissière parfumée à la fêve tonka

des fraises

un nappage (sachet vahiné tout près aussi , la la va c’est validé)

La pâte sablée :

J’ai utilisé 4 petits cercles à tartelette et j’ai tenté l’astuce donnée ici de passer la pâte au congélateur avant de la cuire à blanc (ça dispense de mettre des poids sur la pâte) et  ça marche ! Ca c’est nikel ! La pâte par contre euh … bof j’ai pas aimé, pas vu la difference depuis qu’elle est 100% naturelle donc on passe.

la crème patissière :

recette trouvée ici :

  • 50 cl de lait entier
  • 6 jaunes d’oeufs
  • 100 g de sucre
  • 50 g de farine T45 (la plus commune)
  • une fève de tonka râpée

La fève tonka c’est ça  :

c’est subtil et ennivrant.

On commence par faire bouillir le lait avec la fève tonka râpée.

On bat le sucre avec les jaunes d’oeufs. Puis on ajoute la farine.

Quand le lait est chaud on en met une moitié dans le mélange sucre/oeuf.

On remet ensuite à cuire dans la casserole. Et on fouette !

Les fraises :

Quand la pâte a refroidi et que vous avez pu déposer votre crème (refroidie elle aussi), il vous reste à disposer harmonieusement vos fraises.

Là j’ai fait deux essais :

en rondelles toutes bêtes mais mes fraises étaient biscornues

et en petits cubes

Il ne reste plus qu’à mettre un peu de nappage. La final touch !

On ne laisse pas se perdre les chutes ;)

     

verdict :

C’était miam il parait. Je suis restée serieuse et j’en ai pas mangé cette fois.


Rendez-vous sur Hellocoton !

La vie est faite de hasards. L’envie me titillait de faire des croissants depuis que j’avais assisté à un cours sur la pâte feuillettée. Et en lisant le dernier « elle à table » je découvre une recette illustrée (de croissant donc) de Christophe Felder.

Quel rapport avec un marbré choco-vanille me direz-vous ? Et puis les croissants ont été une telle réussite que je me suis prise de passion pour ce pâtissier. (je le connaissais mais je n’ai aucun de ses bouquins c’est dire s’il m’interessait avant ça …)

J’ai donc tenté cette recette trouvée dans le numéro 69 de « elle à table ».

ingrédients :

  • 90 g de beurre  (Le beurre n’est pas fondu donc je l’ai coupé en tous petits morceaux)
  • 1 gros oeuf
  • 190 g de sucre semoule
  • 2 c à café de vanille liquide
  • 1c à soupe de cacao (j’ai mis du amer)
  • 1 pincée de sel
  • 12 cl de crème liquide
  • 140 g de farine
  • 1 c à café rase de levure chimique

On préchauffe le four à 180°.

On met tout (sauf la vanille et le chocolat of course) dans un robot et on mixe (où on mélange selon qu’on utilise un robot batteur ou un mixer) jusqu’à ce que la pâte soit lisse.. On sépare ensuite la pâte en deux. Dans l’une on met le cacao, dans l’autre la vanille.

On enfourne dans le four à 160° (oui c’est pas la même température, je sais pas si c’est une faute de frappe mais j’ai tout fait comme c’était écrit). Et on fait cuire 40min (enfin comme d’hab on vérifie  car ça change beaucoup selon les fours).

Temps d’exécution : 10 min vaisselle comprise (enfin presque !)

Verdict :

Toujours trop impatiente,  j’ai essayé de démouler trop tôt le gateau (traduction ça s’est tranformé en gateau en miettes ;) . Alors … j’en ai refais un pour qu’il soit présentable ici (et ça ne sera pas perdu !).

En miettes ou en cake, ce marbré est trop rapide, trop bon.

Felder est en passe de devenir mon nouveau chouchou !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon père a tendance à ne pas se servir de ses cadeaux d’anniversaire. Il m’arrive encore de retrouver des dvd offerts quelques mois auparavant dans leur blister …

Donc cette année, j’ai décidé de plutôt lui fait quelque chose qui se mange. Un gourmandise qu’il aime (ma mère râlera que c’est pas bon pour son régime mais on s’en fiche).

J’ai donc pris la recette de nougat de ce livre et l’ai suivi à la lettre.

        

ingrédients :

  • 250 g de miel
  • 200 g de sucre
  • 8 cl d’eau
  • 50 g de blanc d’oeuf
  • 200g d’amandes avec la peau
  • 50g de pistaches (sans la peau mais non salées!)

La recette n’est pas difficile. Il vous faudra juste un peu de matériel et de concentration.

matériel :

  • un batteur sur socle genre kitchenaid
  • un thermomètre à sonde
  • un cadre en inox (genre un carré de 15×15)(moi j’ai utilisé un coeur)
  • un sèche cheveux

   

marche à suivre :

Mettre à chauffer le miel, il doit atteindre 135°. (le miel va faire plein de bulles mais pas d’inquiètude)

Mettre à chauffer le sucre dans l’eau, il doit atteindre 145°.

Préchauffer le four à 170°, puis enfourner les amandes pour 10 minutes, rajouter les pistaches au bout de 5 minutes.

Pendant que le four préchauffe (et que le miel et le sucre chauffent ), commencer à monter les blancs en niege (en neige mousseuse dit le bouquin mais moi ils étaient montés plus que ça).

Une fois le miel à bonne température, le verser tout doucement dans le bol du batteur (là où il y a les oeufs montés donc), batteur toujours en fonctionnement (mais vitesse lente). Attention c’est chaud!

Puis ajouter le sucre (quand celui-ci sera arrivé à bonne température bien sûr).

Laisser tourner le batteur tout doucement.

Huiler le cadre à patisserie (l’intérieur hein) et le déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. (j’en avais préparé aussi des plus petits au cas où il y aurait surplus).

Prendre un sèche cheveux et chauffer le bol du batteur (toujours en fonctionnement) pendant 2 minutes de l’intérieur (j’ai chauffé 3 bonnes minutes) puis encore 2 minutes mais de l’extérieur en faisant bien le tour du batteur. Plus on chauffe plus le nougat sera dur. Moi avec 5 minutes de chauffe, j’ai obtenu un nougat plutôt tendre. Je pense donc qu’on peut (devrait?) aller jusqu’à 10 minutes de séchage.

Ajouter les fruits secs et mélanger rapidement.

Verser ensuite dans le cadre à ras bord.

Recouvrir de papier sulfurisé et passer un rouleau à pâtisserie dessus pour bien tasser.

Laisser sécher 4 heures (je dirai même plus).

Après démoulage, mon nougat s’est mis à couler sur les bords mais j’ai coupé ces mêmes bords et après plus de problème, le nougat se tenait bien (où plutôt ne coulait presque plus). (pour être sure je l’ai même mis au frigo).Je pense que c’est parce que je ne l’ai pas laissé sécher suffisamment mais finalement ça m’a permis de le goûter. Et du nougat coulant c’est bon !!

Je n’ai pas découpé mon nougat car je voulais garder la forme de coeur mais bien sûr  il est possible de le couper à ce moment là.

Pour un peu plus encore de gourmandise, je l’ai recouvert de chocolat fondu (mais non tempéré ce qui explique qu’il ne brillle pas).

       

Il était délicieux et j’ai été étonnée de la facilité d’exécution ! A refaire.


Rendez-vous sur Hellocoton !

J’avais jamais acheté de tofu soyeux… Enfin si j’en avait acheté une fois en angleterre mais brrr c’était du tofu hein et donc je l’ai laissé se périmer tranquillement.

Puis j’ai commencé le régime Duakn et je suis donc à l’affût de toutes les ingrédients compatibles et le tofu en fait partie.

Je tente donc la crème au chocolat et au tofu soyeux. Il faut qu’il soit soyeux le tofu sinon ça ne marchera pas.

Le mien, que j’ai payé deux euros et quelques, ressemble à ça (c’est exactement le même que celui que j’avais acheté en angleterre d’ailleurs).

C’est parti pour une tite recette !

ingrédients :

  • 100g de tofu soyeux (oui j’insiste , déformation professionnelle)
  • 2 c à soupe de fromage blanc 0% (oui j’insiste , déformation professionnelle)
  • 1 yaourt 0% (oui j’insiste , déformation professionnelle)( z’avez saisi la blague? mouiii je sais je suis pas  drôle)
  • 1 c à café de cacao pur (style van houten) , c’est un toléré (le doc est tolérant, c’est beau) à raison d’une c à café par jour
  • de l’édulcorant (on va dire 1 c à soupe mais c’est selon votre goût)

On fourre tout ça dans le blender et on mixe le temps que tout se mélange bien.

Et on met au frigo pour une nuit.

verdict (le lendemain matin donc)

Bof-bof. Un goût bizarre mais je crois que c’est du à un trop plein d’édulcorant. On peut pas non plus dire que j’ai obtenu une crème hein.

Mon bloc de tofu n’étant pas fini je vais  re tenter le coup mais avec mon fromage blanc… Je vous tiens au courant.

Quand je ne serai plus au régime je tenterai la version avec du vrai chocolat !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Me mettre au régime Dukan me pousse à chercher de nouvelles idées pour cuisiner. Car oui ce qui est génail dans ce régime c’est que l’on cuisine!

Je me suis donc replongée dans le livre de Cléa « agar-agar » en me disant que je trouverai bien de quoi satisfaire le Doc.

L’agar-agar, je l’utilisais déjà pour notamment faire des panacotta (recette issue du livre précédemment cité) mais bon la crème, le sucre et les fruits … Autant oublier si je ne veux pas que Dukan nous fasse une crise cardiaque.

j’ai donc jeté mon dévolu sur la recette de la page 46 : fraicheur de citron sur yaourt de brebis.

J’ai bien entendu dû virer le citron et remplacer le yaourt de brebis contre du fromage blanc tout bête.

ingrédients :

  • 150 ml de lait écrémé
  • 250 g de fromage blanc
  • édulcorant
  • arôme
  • 2g d’agar-agar

Mélanger le lait et l’agar-agar et porter à ébullition pendant une minute.

Pendant ce temps mélanger le fromage blanc, l’arôme de votre choix (j’ai mis un mélange de banane et noix de coco) et l’édulcorant.

Versez ensuite le lait sur le fromage blanc et bien mélanger.

Mettre au frais pour quelques heures.

verdict :

C’est bon, je ne saurai pas trop vous décrire la texture. C’est un peu comme un yaourt « gélifié ». la texture n’est pas lisse (mais peut être parce que je n’ai pas laisser assez refroidir le lait avant de le verser sur le fromage blanc) mais c’est pas désagréable et surtout CA CHANGE DU FROMAGE BLANC ! Et ça c’est déjà beaucoup.

Je me dis qu’avec des morceaux de fruits ça doit être carrément pas mal. Et c’est je pense une recette que je referai une fois le régime fini.

Je me dis aussi qu’en version salé avec de l’arôme chêvre (ou de l’ail et des fines herbes) par exemple ça pourrait peut-être faire illusion et remplacer le fromage de chêvre frais. Je tenterai quand j’aurai de l’arôme chêvre!

L’agar-agar étant le « secret minceur » des japonaises ça ne peut pas non plus faire de mal ;)


Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Un ptit mail ?
c'est ici : contact@blogarnaque.com
Suivez-moi

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez blogarnaque sur Hellocoton
Jour après jour
juillet 2012
L Ma Me J V S D
« juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Blog-it
Quoi de neuf ailleurs ?
Archives