Blog-it
Quoi de neuf ailleurs ?
Archives
Utilisateurs en ligne

Archive pour la catégorie ‘Distractions’

A tout jamais/ Nicholas Sparks

Qui veut de la guimauve ???

Je trouve cette couverture tout à fait inadaptée…

Second livre conseillé par MissBunny. (qui est donc de bons conseils !)

Un livre vite lu mais néanmoins charmant. Une jolie histoire d’amour avec de l’humour à l’intérieur, de l’émotion et tout et tout.

Un garçon est forcé de répéter une pièce de théâtre avec la fille bizarre du lycée… Elle accepte mais en lui faisant promettre de ne pas tomber amoureux d’elle. C’est un garçon : il ne va donc pas tenir sa promesse …

Je vous le conseille, il vous fera passer un bon moment et réfléchir un peu  qui sait….

Le livre a été adapté sous le titre « le temps d’un automne » avec mandy Moore. Aucune envie de le voir rapport à mandy moore justement (trop peur que ce soit une daube ce film) mais ceci est un a priori.

Quelqu’un l’a vu ?

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rebecca / Daphné du Maurier

Ah ce temps béni des vacances où j’ai rien foutu (j’ai honte) (ah non j’ai pas honte) mis à part lire deux livres (même pas pour le boulot en plus)

En voici donc un : Rebecca  de Daphné du Maurier conseillée par MissBunny elle-même.

Alors a-t-elle bien fait de me faire acheter ce livre ?

Au début non. Le livre est vieux. L’ambiance est vielle et il regorge de passé simple ce qui fait que j’ai eu un peu de mal à rentrer dedans (ignarde que je suis à ne lire que des trucs plutôt récents)

Et puis après je me suis attachée à l’héroïne, pauvre petite chose perdue dans un monde hostile. Moi j’ai toujours été dans le camp des petites choses et des opprimés.

J’ai donc beaucoup aimé découvrir son histoire et ses rebondissements notamment le dernier (je pensais que c’était vraiment mal barré pour M).

J’ai aussi été très touchée par une phrase de l’héroïne : « je m’étais crue tragique, je n’étais que ridicule « . Cette phrase c’est ni plus ni moins que le résumé de ma vie.

Par contre je suis un poil en colère car à peine remise du retournement de situation final on arrive à la fin du bouquin. Là j’ai crié noooooon je veux connaître la suite !!!

Merci donc MissBunny d’élargir ma culture littéraire ;)

Ah oui tiens le résumé amazon (où on s’apperçoit que critique littéraire c’est un métier;))

Sur Manderley, superbe demeure de l’ouest de l’Angleterre, aux atours victoriens, planent l’angoisse, le doute : la nouvelle épouse de Maximilien de Winter, frêle et innocente jeune femme, réussira-t-elle à se substituer à l’ancienne madame de Winter, morte noyée quelque temps auparavant ? Daphné du Maurier plonge chaque page de son roman  dans une ambiance insoutenable, filigranée par un suspense admirablement distillé, touche après touche, comme pour mieux conserver à chaque nouvelle scène son rythme haletant, pour ne pas dire sa cadence infernale. Un récit d’une étrange rivalité entre une vivante - la nouvelle madame de Winter - et le fantôme d’une défunte, qui hante Maximilien, exerçant sur lui une psychose, dont un analyste aurait bien du mal à dessiner les contours avec certitude. Du grand art que l’écriture de Daphné du Maurier, qui signe là un véritable chef-d’oeuvre de la littérature du XXe siècle, mi-roman policier, mi-drame psychologique familial bourgeois. –Pierre Guillaume


Rendez-vous sur Hellocoton !

Moka / tatiana de rosnay

Je continue mon marathon tatiana de Rosnay puisque maintenant c’est ma copine.

Un « beau » jour, le fils de Justine est renversé par une voiture qui prend la fuite. C’est le coma.

Que feriez-vous dans cette situation ? Justine elle essaie assez logiquement de retrouver celui qui a fait ça.

Y arrivera-t-elle ? Si oui que fera-t-telle à cette personne ? Son fils survivra-t-il ?

Le livre se découpe en 5 grands chapitres assez logiques que je ne peux vous dévoiler sous peine de spoiler. Certains chapitres sont moins intêressants que d’autres  mais on a forcément envie de connaître l’épilogue (qu’on connaît rassurez-vous, pas de fin biscornue)

Les habitués de tatiana ne seront pas surpris de la présence de la double culture franco-anglaise comme d’hab (ce qui est sympa finalement)

Pas non plus de grosse ficelle.

Bref un bon petit bouquin mais mon préféré reste sarah pour le moment ;)

Mon bémol est du à une toute fin un peu trop rose à mon goût.

Petit détail spécial MissBunny : Tatiana fait sans cesse allusion au bouquin que tu m’as conseillé Rebecca … C’est ma prochaine lecture ;)

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Sarah / Tatiana de Rosnay

Bon les gens, Grande Nouvelle : Tatiana et moi on est réconcilées !!

On se faisait pas vraiment la gueule mais ses deux précédents livres m’avaoent laissé un petit mauvais goût dans la bouche.

C’est donc à reculons que j’ai commencé Sarah… Et je l’ai dévoré.

Ce livre m’a bouleversé. Cette petite fille … Jusqu’à la fin j’ai craint que Tatiana me gâche mon plaisir avec un de se grosses ficelles mais non elle s’est retenue. Merci Tatiana.

Je n’ai pas envie de parler de l’histoire pour ne pas trop en dévoiler et encore moins parler des moments les plus boulversants pour les mêmes raisons.

J’ai juste envie de dire : lisez-le.

Moi je vais même essayer de le lire à mes élèves ados à la rentrée voir s’ils rentrent dans l’histoire comme moi.
Si c’est le cas Tatiana sera ma nouvelle idole ;)

Il y a le film aussi… pas vu encore.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Boomerang / Tatiana de Rosnay

Bon deuxième livre de tatiana de Rosnay (j’ai encore son best seller sarah à lire) : boomerang.

Bon déjà c’est carrément mieux que la mémoire des murs, on progresse, on progresse…

Mais il reste un petit mais. Je ne sais pas lequel peut-être ma tendance à ne pas aimer ce que tout le monde aime (exemple : la vie est belle : beurk, le fabuleux destin de l’autre là : je m’endors toujours avant la fin)

Bref l’histoire : un frère et sa soeur sont en voiture, ils reviennent d’un week-end sur les traces de leur enfance (leur mère est morte quand ils étaient petits) et quand la soeur s’apprête à lui révéler un secret qui vient de lui revenir, baf c’est l’accident ! (genre vous savez quand Vaugn dit à sydney : mon nom n’est pas michael vaugn…)

Bon là on se dit que le livre va tourner autout de ce secret.

Pas vraiment en fait c’est plutôt la vie de ce frère, son divorce, ses ados, son job etc..

Le mystère autour de sa mère ne revient en force que vers le dernier quart du livre. Concernant ce secret justement j’ai trouvé que c’était d’un bateau… Et puis la façon dont la soeur le découvre … euh vous m’excuserez mais c’est pas crédible.

Donc on partage genre un an de la vie de ce frère. Il a pas de bol faut le reconnaître. S’il devait y avoir un mot à retenir de sa vie c’est mort. Mais bon c’est interessant, on s’attache à lui et puis au final sa vie n’est pas si merdique OUF !

Bilan :

Il est mieux ce livre là mais il y a toujours quelque chose qui me gêne avec cette Tatiana. Je sais pas y’a toujours un truc gros comme une maison et pas crédible et surtout cette impression de vouloir en rajouter encore et encore. (je ne suis pas critique littéraire ça se voit hein!)

Il me reste néanmoins Sarah à lire mais pas de suite.


Rendez-vous sur Hellocoton !

La mémoire des murs /Tatiana de Rosnay

Tatiane de Rosnay si j’ai bien suivi c’est un peu l’auteur en vogue notamment gràce à son roman : sarah.

Inculte que je suis j’avais encore jamais lu un de ses livres mais comme ils m’ont été conseillés et que j’en ai quelques uns sous la main (et que je suis légérement obsessionnelle et collectionneuse oui) j’ai décidé de les lire. Tant qu’à faire.

J’ai choisi de commencer par « la mémoire des murs » 6 € dispo partout où on trouve des livres.

Donc l’histoire Pascaline vient de divorcer, elle se cherche donc un nouvel appart et chic elle en trouve un super !  Sauf que dans cet appart a eu lieu un crime horrible et que pascaline elle est comme le chocolat dans un frigo elle absorde tout.

Donc elle quitte l’appart et commence un pélerinage autour des victimes du tueur de son appart.

Pas de bol le voyage n’est pas de tout repos, Pascaline ayant été traumatisée elle aussi.

Le livre est court, 152 pages et j’ai envie de dire (alors je le dis) HEUREUSEMENT (oui en majuscule).

Je me suis ennuyée à mort, limite je comptais le nombre de pages…

J’ai trouvé ça chiant, Pascaline on a juste envie de la baffer. Je ne sens aucune progression. Un grand gouffre entre le début et la fin (assez étonnante dans le sens : oui je veux bien c’est pas mal trouvé mais tu pouvais pas la préparer un peu mieux ta fin là ??)

Et puis un truc que j’ai pas du tout aimé mais alors pas du tout c’est qu’elle parle de l’histoire de son roman suivant (à savoir Sarah) et on a envie de lui dire mais qu’est-ce que ça vient foutre dans ton livre là ?? OK t’as eu l’idée en écrivant la mémoire des murs mais c’est pas une raison !!

Bref  Tatiana et moi on a pas vraiment commencé du bon pied mais comme il parait que c’est pas son meilleur livre et qu’en plus j’ai presque tous les autres, je vais lui accorder une seconde chance.


Rendez-vous sur Hellocoton !

J’aurais préféré vivre, Thierry Cohen

Le 8 mai 2001, jour de ses 20 ans, Jeremy se suicide suite à un chagrin d’amour. Et oui la belle Victoria ne veut pas de lui…

Fin du livre. Hum c’était bien, rapide mais bien …

Meuh non bon donc Jérémy se suicide mais se réveille bel et bien en vie un an plus tard dans les bras de la fameuse Victoria… Hum cocasse.

Ce qu’on prend d’abord pour un sacré coup de chance va se révéler ne pas être l’affaire de l’année loin de là …

J’essaie de ne pas trop en dire histoire de vous laisser un peu de surprise si vous décidez de lire le bouquin.

Sachez que j’ai bien aimé. SAUF la fin bien trop moralisatrice à mon goût et trop mal ficelée (genre merde je sais pas comment expliquer mon bouquin essayons une explication tordue et voyons si ça passe… bin non)

Malgré tout c’est pas mal, on s’attache à Jérémy, on l’envie un peu au début puis plus du tout à la fin !

C’est assez court aussi et se lit donc rapidement.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Maudit karma

Une lecture de vacances réjouissante !

Maudit Karma, David Safier, poche 7€ ici

Résumé amazon :

Animatrice de talk-show, Kim Lange est au sommet de sa gloire quand elle est écrasée par une météorite. Dans l’au-delà, elle apprend qu’elle a accumulé beaucoup trop de mauvais karma au cours de son existence. Non seulement elle a négligé sa fille et trompé son mari, mais elle a rendu la vie impossible à son entourage. Pour sa punition, Kim se réincarne en fourmi. Et le pire reste à venir: de ses minuscules yeux d’insecte, elle voit une autre femme la remplacer auprès de sa famille. Elle doit au plus vite remonter l’échelle des réincarnations. Mais, de fourmi à bipède, le chemin est long et les obstacles nombreux…

 

Mon avis :

J’ai bien aimé. On n’est pas dans la grande littérature mais ce livre ne craint pas les grains de sable de la plage. L’idée est originale, bien traitée. Bon la fin n’est pas tip top. Certaines ficelles sont un peu trop grosses. (je ne vais pas trop en dire histoire de ne pas dévoiler la fin quoique bon le suspence n’est pas le fond de commerce du livre)

J’ai bien aimé aussi les « notes » de bas de page du coéquipier de Kim (qui n’est autre que la célébrissime Casanova si si)

Une lecture de vacances idéale en somme !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Absolument dé-bor-dée / Zoé Sheppard : on oublie

Encore une lecture d’été.

Peut-être avez-vous entendu parler de ce livre car je crois qu’à l’époque de sa parution il y avait eu un petit scandale. L’auteure ayant été sanctionnée par sa hierarchie.

Donc Zoé Sheppard (un pseudo) est employée territoriale assez haut placée ou en tous cas ayant passé des concours assez ardus pour y arriver, une grosse tête quoi.

Bon pour moi employée territoriale c’est travailler dans une mairie hein. Ca fait tout de suite moins ardu non ?

J’ai pas aimé ce livre (que j’ai fini quand même). Au début ça va c’est assez drôle notamment quand elle appelle la secrétaire du service « coconne ».

Puis au fur et à mesure de la lecture j’ai trouvé qu’elle était assez « crache dans la soupe », en gros entourée d’incompétents paresseux et/ ou carrément voleurs, y’a qu’elle qui travaille, qui a une éthique etc… Mais finalement un éthique pas  assez forte pour démissionner.

Ses écrits sont aussi plein de mots savants ou de références obscures histoire qu’on se rende bien compte que la demoiselle a fait des études. (mots/ références que je connaissais pas moi, j’ai pas du faire assez d’étude) Et ça j’ai trouvé ça saoulant. Comme si elle voulait bien prouver qu’elle est au dessus des autres. mais bon je ne vois pas l’intérêt d’étaler partout sa science comme ça (la culture, la confiture vous voyez ce que je veux dire…)

Pour tout dire j’ai eu plus  sympathie pour certains de ses collègues que pour elle. Parce que la « coconne » par exemple répond présente en cas de coup dur.

Alors évidemment c’est une fiction tout ne doit pas être vrai mais n’empêche c’est ce qu’elle a écrit et c’est ce sur quoi je la juge.

Bref le bouquin se lit vite mais laisse un goût amer dans la bouche.

Je suis fonctionnaire aussi moi et même si je trouve que l’éducation nationale est une sacrée garce avec les élèves souvent, je pense respecter infiniment plus mon employeur que l’auteur de ce livre.

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

La fille qui débarque question roman policier

Et oui cet été je crois que j’ai lu mes premiers Mary Higgins Clark. Oui on peut dire que je débarque… Mais que voulez vous je ne lis pas d’habitude. (j’essaie de commencer oui oui)(et surtout y’avait que ça là où j’étais)

Décontraction quand tu nous tiens…

Donc j’en ai lu 3 dont un qui m’a pas plu, un qui m’a plu et un qui m’a beaucoup plu ! Tout le monde est servi comme ça.

  • la nuit du renard: celui que j’ai le moins aimé sans doute car il est trop ancien. Pas de téléphone portable par exemple et du coup c’est peut-être bête mais ça décridibilise le suspense pour moi. (c’est con non ?). Une femme et un enfant sont kidnappés, pourquoi? comment? etc
  • où es-tu maintenant ? J’ai aimé. Un jeune homme a disparu il ya a 10 ans mais appelle sa mère une fois par an pour lui dire que tout va bien. Sa soeur décide de la retrouver. Bonne histoire, originale. Un personnage principal mais attachant mais une enquête qui va vite et qui est boulversée à plusieurs reprises (forcément si on devinait tout de suite ça serait un poil moins interessant)
  • dors ma jolie : mon préféré. Une journaliste est assassinée alors qu’elle prépare un livre explosif sur la mode. Beaucoup d’histoires de famille, assez touchant (puisque j’ai aimé forcément), quelques twists. A la fin ça fait un peu comme « 6ième sens » on se refait le livre en se disant « ah mais oui ! » . Après finalement on comprend que la Marie a un shéma d’écriture assez peu changeant… Peut-être que ses romans gagnent à ne pas être lus à la suite mais que voulez-vous j’ai au moins 20 ans de retard moi !
En résumé, Mary Higgins Clark n’est pas la découverte de l’année. Ses romans se lisent facilement (après avoir retenu un peu le milliard de noms…) mais finalement souvent écrits en suivant le même modèle (oui oui je juge en n’ayant lu que 3 bouquins oui oui)
Malgré tout la lecture est agréable et je vais peut-être continuer à en lire car ils ont l’avantage d’être nombreux et accessibles en poche donc pas chers (et même sûrement trouvables chez un peu tout le monde)

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...